Tinariwen. l’Assouf qui vous tient compagnie sur Emmaar

Tinariwen-Emmaar-Album-Cover-1024x1024

Après Amassakoul (2004), Amam Iman (2007) et Tassili (2011), les rois du désert nous livre Emmaar, un album enregistré pour la première fois loin des terres maliennes, dans le désert de Mojave en Californie. Un enregistrement réussi, puisque la qualité sonore de l’album ne fait que rendre davantage justice au talent exceptionnel de ce groupe.

Depuis 1980, année de sa création, Tinariwen n’a cessé de nous livrer les secrets du désert malien, un mélange exquis de blues, de rocket de musique traditionnelle Assouf. Bien que fidèle à sa signature musicale que l’on ne retrouve nulle part, Tinariwen n’hésite pourtant pas à faire participer des musiciens internationaux rencontrés au fil de leurs tournées, comme le guitariste des Red Hot Chili Peppers, Josh Klinghoffer, le guitariste de Chavez, Matt Sweeney, ou encore le violoniste et joueur de pedal steel de Nashville, Fats Kaplin.

À travers onze titres, Emmaar nous transporte par des sonorités intemporelles, empruntes tantôt de solitude comme c’est le cas dans Sendad Eghlalan, tantôt de mélancolie dans Imidiwan Ahi Sigdim. Ce n’est pas étonnant lorsqu’on sait que le mot assouf dans la langue Tamasheq signifie solitude et nostalgie.

Et puisqu’une bonne nouvelle ne vient jamais seule, Tinariwen seront en concert au Trianon à Paris, le 11 mars 2014. Vous pouvez d’ores et déjà réserver vos places ici.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=IFtmB2U3Clo[/youtube]

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !

Laisser un commentaire