Sunra : une révolution d’amour

En 2011, la révolution tunisienne éclate, éveillant chez Sunra, artiste franco-tunisien, une révolte d’un autre genre, celle de l’amour. Portrait.

Face aux évènements, Sunra ressent le besoin de s’exprimer, avec l’ambition de diffuser un message d’amour. C’est par son art qu’il s’affirme en faisant du cœur son empreinte. Il l’extériorise alors en commençant par une première œuvre, une représentation d’une de ses inspirations, celle de l’artiste Gil Scott Heron, ayant lui aussi, notamment par sa poésie, transmis un message signifiant, impliquant un changement. Il reprend alors, pour illustrer sa composition, un vers d’une chanson de Heron, « The revolution will be live », pour le transposer par la suite à sa propre révolution en changeant le « live » par un « love ».

Sunra puise également son inspiration dans le travail artistique et militant de Banksy. Il y voit un chemin à suivre, une destination à viser, un but à atteindre.
Il s’inspire aussi de Jean-Michel Basquiat et Mark Rothko, tous deux artistes peintres mais aussi de Picasso et construit son travail grâce à sa très bonne mémoire visuelle qui lui permet de recréer des imaginaires.
C’est à travers une représentation de Usain Bolt en cupidon que Sunra lance son « premier cœur ». Cette flèche donne ainsi naissance à un intarissable flot de cœurs. Son printemps d’amour bourgeonne.

Les cœurs fleurissent alors dans les rues, les écoles et même les universités de la ville de Montpellier où l’artiste vit. Cette vague d’amour dépasse les frontières, on part alors à la rencontre de son monde en Tunisie accompagné notamment par des citations, dont celles du poète Khalil Gibran.

Ces vers de Khalil Gibran, c’est souvent mon père qui me les envoie, ça permet un partage, une contribution à mon travail.

Il voit cela comme un échange qu’il tient à faire vivre en créant un message collectif. Dernièrement, c’est en Belgique qu’il a voulu transporter son message, cette fois pour lutter contre le cancer.

Dans son périple il nous transporte avec délicatesse sur l’eau et en pirogue vers le chemin de l’amour, qui à ses yeux, gagne toujours. Celui-ci s’exprime également dans ses racines, une part de son inspiration, l’Orient et l’Afrique, toujours avec beaucoup de force d’esprit et de messages implicitement explicites ou explicitement implicites. Sunra, en résidence à l’école maternelle Florian de Montpellier, et en collaboration avec Yann Birgy et Oups, nous accueillera pour son exposition « United Nations Of Love » le samedi 22 avril 2017.

Derrière cette nation d’amour qu’il visualise, il nous fait prendre conscience que notre but est le même. Venez le découvrir.

Pour suivre Sunra : sa page facebook et instagram.

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !