Qalandiya International III – This Sea is Mine

Qalandiya International (قلنديا الدولي)

Cette mer est mienne. C’est le titre de la 3ème biennale de Qalandiya – qui pendant tout le mois d’octobre, du 05 jusqu’au 31, présentera des collaborations artistiques très riches dans des villes et villages de la Palestine et de sa diaspora.

La biennale de Qalandiya a été révélée en 2012 en étant sous la direction de Jack Persekian. Depuis ses débuts, elle s’est donnée pour objectif de solliciter l’art palestinien et les institutions culturelles qui ont longtemps été séparées à cause de l’occupation. Cette réunion a pour objectif de faire la promotion de l’art palestinien pour ouvrir de nouveaux espaces de dialogue et d’échange tant locaux qu’internationaux. Après une première édition autour de la vie palestinienne et de son art local, une deuxième édition en 2014 s’est intéressée à la question de l’archive, celle qui fut partagée et vécue. Cette troisième édition ouvre une thématique qui se veut plus sensible, celle du Retour avec un grand R.

La thématique du retour et du refuge

Avec les récentes vagues de violence et les nombreux déplacements entrepris depuis le monde arabe ces derniers temps, la crise des réfugiés est telle que nous ne pouvons pas ne pas songer à celle qu’il y eut pendant la Nakba, l’exode palestinien de 1948, avec toutes les problématiques et les dichotomies qu’elle soulève. Par cette analogie, Qalandiya International III souhaite ranimer la problématique du “Retour’’ tout en suggérant de nouvelles perspectives pour remettre au goût du jour la place qu’occupe la Palestine par rapport à son histoire et à sa géographie, pour restaurer sa relation avec son horizon et le reste du monde. "La mer est mienne" est un titre qui illustre parfaitement le thème de 2016. En effet, la mer est un élément géographique qui a été omis dans le récit des palestiniens et des politiciens depuis l’occupation israélienne. Elle a, par la suite, été une excuse pour l’occupation en Cisjordanie, ou un piège pour ceux qui cherchaient à fuir à Gaza. Elle forme à elle seule une très belle image de ce droit au retour avec la nature du sol palestinien et de sa politique.

Une programmation riche en Palestine et au-delà

L’événement This Sea is Mine rythmera tout le mois d’octobre du 5 au 31 avec un programme complet d’expositions, de performances, de projections, de visites et de workshops. La biennale mettra pour la troisième fois en avant plus d’une centaine d’artistes palestiniens et du monde entier. L’édition de 2016 comprend seize partenaires qui feront rayonner This Sea is Mine à Haïfa, Beyrouth, Gaza, Amman, Londres, Jerusalem, Ramallah et Bethléem. C’est la première fois que la biennale étend son programme d’exposition à l’international et cette édition sera également visible, pour les ressortissants palestiniens mais pas seulement, à la fondation Dar el Nimer de Beyrouth ainsi qu’au Darat al Funun d’Amman.

Inauguration de Qalandiya International III avec l'exposition Sea of Stories sous le commissariat de Rasha Salah au Dar el Nimer for Arts and Culture de Beyrouth

Inauguration de Qalandiya International III avec l’exposition Sea of Stories sous le commissariat de Rasha Salah au Dar el Nimer for Arts and Culture de Beyrouth.

Les partenaires de This Sea is Mine sont :

A. M. Qattan Foundation, Al Hoash – Palestinian Art Court, Al Ma’mal Foundation for Contemporary Art, Arab Culture Association, Dar Al Kalima, Dar El Nimer, Darat Al Funun, Eltiqa Group, International Academy of Art – Palestine, Khalil Sakakini Cultural Center, MinRASY Projects, Palestine Regeneration Group (PART), Ramallah Municipality, RIWAQ – Center for Architectural Conservation, Shababek for Contemporary Art, et The Palestinian Museum.

Pour plus d’informations, visitez le site officiel de Qalandiya International.

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !