ProjectLocate : e-immersion au coeur de l’art contemporain du Maghreb et du Moyen-Orient

ProjectLocate est un projet à découvrir exclusivement en ligne proposant tous les deux mois le travail dune sélection dartistes de six pays du Moyen-Orient et du Maghreb en commençant par lIran avec lexposition LocateIran.

Des expositions grâce auxquelles l’art contemporain de la région s’invite chez vous, et que vous pouvez voir, revoir, écouter et réécouter sans modération. Il ne vous reste plus qu’à vous installer confortablement et à scroller !

Découvrir des artistes émergents en un seul clic

Disponible depuis le début du mois de février, ProjectLocate est une galerie interactive en ligne qui accueille des expositions bi-mensuelles réunissant artistes, écrivains et même conservateurs d’un pays différent tous les deux mois. À l’origine de ce projet, l’artiste irlandais Jeff Ko qui a créé en 2015 KoProjects, une organisation internationale d’art contemporain qui conçoit et soutient divers projets en collaboration avec des artistes et dont ProjectLocate est la première ramification.

Jeff Ko a choisi de monter une exposition en ligne en partant du constat qu’à Londres, ville incontournable du monde de l’art dans laquelle il a vécu, les gens se rendent peu dans les galeries, sauf pour quelques vernissages, pour des événements jouissant d’une large couverture médiatique ou si des amis à eux sont impliqués. L’art est donc consommé en grande partie sur internet, dans les magazines ou dans les foires d’art. Ainsi, aujourd’hui, proposer une exposition en ligne est le moyen idéal pour promouvoir des artistes émergents à travers six pays différents et créer un espace grâce auquel les gens peuvent immédiatement avoir un aperçu d’une large variété des pratiques culturelles de ces pays sans avoir à parcourir tout le net.

I am eager to know what young artists in the MENA region are making and concerned with Jeff Ko.

Pour « donner plus despace de respiration, plus de temps pour la recherche et plus de temps pour la promotion des expositions » Jeff Ko, a choisi de faire durer les expositions deux mois en sélectionnant six pays, l’Iran, l’Égypte, l’Irak, le Maroc, Liban et Turquie.

illustration 2

Les artistes sont sélectionnés sur candidature ou après avoir été directement approchés par Jeff Ko qui mène un véritable travail de recherche. « I do spend a lot of time online, going through websites, galleries and universities looking for people to be involved in the exhibitions. » Jeff Ko.

Raheleh Filsoofi, Mahdi Ehsaei, Shagha Ariannia… plongée dans la nouvelle scène de l’art contemporain iranien

Avec LocateIran, ProjectLocate propose une exposition réunissant près de 25 artistes iraniens d’âges et d’horizons multiples. Une immersion dans le paysage artistique iranien qui mêle peinture, sculpture, photographie, vidéo, dance, texte, musique et même art digital. Véritable mise en bouche, LocateIran incite l’internaute à pousser la porte de l’univers des différents artistes présentés. Pour cela un clic sur un des liens disponibles sous chaque œuvre suffit.

Pas de danse contemporaine sur fond sonore urbain de Mohammad Abbassi ou GIF de Siamak Filizadeh, représentant le héros mythique de la Perse antique, Rostam, les œuvres  proposent un savoureux mélange des genres. Sujets de société ou de politique internationale, les artistes sélectionnés évoquent et interrogent de nombreux thèmes qui animent la société iranienne.

En présentant une rangée de cubes de glace teints aux couleurs du drapeau iranien, qui dégoulinent lentement sur un enregistrement d’Obama annonçant le resserrement des sanctions économiques contre l’Iran, l’artiste Azin Seraj met en avant l’impact des sanctions sur la société civile et sur les entreprises iraniennes, en particulier celles du secteur pharmaceutique.

Peter Freund, lui, utilise la répétition de faux témoignages pour explorer la nature de la mémoire historique. Dans sa vidéo, Mohammed Mossadegh, joué par Nasser Rahmani Nejad, délivre alternativement trois versions contradictoires du même coup d’Etat.

Tandis qu’avec ses photographies prises dans la province de Hormozgan, qui abrite les descendants de d’esclaves et de commerçants en provenance d’Afrique, Mahdi Ehsaei fait la lumière sur un fragment méconnu de l’Iran.

[vimeo]https://vimeo.com/76479347[/vimeo]

Ali Chitsaz quant à lui, partage sa position sur les officiels militaires et religieux à travers ses peintures humoristiques. Salome MC, s’inspire du mouvement du droit des femmes au Moyen-Orient pour sa musique, et la chorégraphe Modjgan Hashemian utilise le corps et la danse comme moyen de resistance. Sont également présentées les œuvres de Sepideh Farzam, Keymea Yazdanian, Yari Ostovany et bien d’autres,  à découvrir jusqu’au 5 avril, date de lancement de LocateEgypt.

Contrairement à ce qui s’est produit pour LocateIran, la scène égyptienne, qui sera à l’honneur dès le mois d’avril, a été difficile à pénétrer. La plupart des artistes qui participeront à LocateEgypt ont été directement approchés par l’organisation plutôt que l’inverse. Une réalité en contradiction avec la sensation qu’avait Jeff Ko, pensant que plusieurs facteurs compliqueraient l’accès aux artistes iraniens.

It was surprising also due to the fact that sites like Facebook are blocked so the regular promotional roots were blocked. – Jeff Ko.

Une expérience que vous pourrez donc prolonger toute l’année en voyageant de l’Iran au Maroc en passant par l’Égypte, le Liban, la Turquie et même l’Irak et que Jeff Ko ne souhaite pas arrêter là. 

"In the future we hope to collaborate with more artists and curators on myriads of things, broaden the landscape of contemporary art and in the long term, find ways to make the organisation more sustainable." – Jeff Ko.

Découvrir ProjectLocate

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !