Praed, un mélange entre musique de tradition orale et psychédélisme

Praed, Raed Yassin et Paed Conca, © Tony Elieh

Avril 2016, Praed sort son quatrième album, The Fabrication of Silver Dreams, qui nous emporte dans un torrent de sons et de styles fidèles au shaabi psychédélique du groupe.

Praed a été fondé en 2006 par l’artiste libanais Raed Yassin et le musicien suisse Paed Conca. Sa démarche musicale s’inscrit comme un mélange de musiques arabes populaires, de free jazz et d’électro — ce qui donne le shaabi psychédélique. Depuis sa création, le duo a fait des collaborations très intéressantes avec des musiciens de renommée mondiale, parmi lesquels : Axel Dörner et Johannes Bauer (Allemagne), Hans Koch (Suisse), Takumi Seino et Maki Hachiya (Japon), et Stéphane Rives (France).

Le groupe devient alors PRAED PLUS lorsqu’ils sont tous ensemble à partager la scène.

Ce qui caractérise l’originalité de Praed, c’est l’exploration dans le domaine du shaabi (musique arabe populaire) et de son interconnexion avec d’autre genres liés à la musique hypnotique. Depuis son lancement, le duo s’évertue à faire refléter le tissu complexe de la société égyptienne dans leur musique. Par leurs recherches et grâce aux nombreux concerts joués dans différentes villes d’Égypte, Paed Conca et Raed Yassin ont découvert une forte connexion culturelle entre les sons du shaabi et de la musique du mouled joué dans des cérémonies de transe religieuses. L’effet psychédélique et hypnotisant qui accompagne leur genre motive Praed à explorer d’autres musiques de tradition orale dans le monde entier qui utilisent aussi des formes de delirium acoustique, comme le free jazz, le space jazz, et le rock psychédélique, et d’autres, pour ensuite les intégrer dans leurs élaborations musicales.

The Fabrication of Silver Dreams est le quatrième album du duo et le second produit par Annihaya Records, un label indépendant libanais. Paed Conca joue de la basse électrique, de la clarinette, fait de l’électro et des percussions. Raed Yassin est aux platines, fait de l’électro et du chant. Cet album compte également la participation de Fadi Tabbal, Sharif Sehnaoui à la guitare électrique, et Khaled Yassine au riq. Il a été enregistré et mixé par Fadi Tabbal aux studios Tunefork à Beyrouth, puis masterisé par Stefan “Lopazz’’ Eichinger à Mixmastering.

Sorti en avril dernier, Praed présentera The Fabrication of Silver Dreams lors d’une tournée européenne l’automne prochain.

Pour suivre les actualités de Praed, cliquez ici et pour acheter l’album, suivez ce lien.

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !