ONORIENTUNES #17 : ARAB CLUB

Bien trop souvent sous nos latitudes, les DJ censés faire chauffer les pistes de danse sont, au mieux, une pâle copie de ce que produisent leurs homologues célèbres, au pire, des lecteurs MP3 vivants se contentant, pour justifier leurs honoraires, de nous jeter à la figure de mauvais remix des tubes mondiaux.

Pourtant, certains ont compris que la richesse du patrimoine musical arabo-musulman s’accommoderait parfaitement avec les possibilités infinies offertes par la musique électronique. Ici, nous flottons parfaitement entre le lyrisme introduit toutes ces sonorités orientales, tellement spécifiques, et les classiques de la musique électronique.

De Acid Arab à Masomenos, en passant par l’inévitable Amine K, depuis Rabat, Beyrouth, Manchester ou Berlin, ONORIENTUNES #17 vous transportera au bout de la nuit, pour le plus grand plaisir de vos oreilles et de vos soirées.

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !

2 commentaires

Laisser un commentaire