Mehdi Haddab et Speed Caravan, le oud punk

Crédit: Youri Lenquette

Le new multi-culti sound, comme le qualifie l’architecte Zaha Hadid, du oudiste Mehdi Haddab et de son groupe Speed Caravan, était de retour à Paris pour un concert explosif à la Maroquinerie.

Avant que le maître ne rentre en scène, il a laissé la place à ses élèves. Pour la première partie de son concert, le oudiste algérien Mehdi Haddab a donné sa chance à Stamp, jeune groupe aux influences rock, électro et orientale. En gros, tout ce qui fait le sel de Speed Caravan.

Pendant que les spectateurs arrivent au compte-goutte dans la fosse, une pinte de bière à la main, Priam Desmond, saz électrique dans les bras, et qui apparaît comme le leader naturel du groupe, exécute avec fougue le premier morceau.

Tout leur set sera du même acabit : même s’il faut adhérer au rendu, parfois un peu bourrin, il faut leur reconnaître un jeu de scène endiablé, enragé, qui rappelle les ciné-concerts psychédéliques du groupe électro tourangeau Ez3kiel.

Retour de Dakar

Quand Mehdi Haddab rentre (enfin) sur scène, la salle est déjà chauffée à blanc. Sous les projecteurs, le roi du oud électrique n’est pas seul:  un guitariste, un bassiste, un batteur, un clavier et deux percussionnistes. Son dernier album, Big Blue Desert, dont la sortie est prévue en septembre, a été élaboré à Dakar, d’où il tire les deux percussionnistes virtuoses qui jouent ce soir à ses côtés.

À la différence de Stamp, Speed Caravan livre une musique teintée de rock, d’électro, de musique traditionnelle arabe, et d’influences africaines, comme des bribes de souvenirs du séjour sénégalais qui a vu maturer le nouvel album du groupe, mais sans le côté bourrin de Stamp.

On pense à son expérience en duo avec Jean-Pierre Smadja (aka Smadj), ou encore aux trips électros du oudiste tunisien Dhafer Youssef. Mais l’ensemble est cette fois-ci plus funk, swing, le groove y est, pour notre plus grand plaisir. Rendez-vous en septembre dans vos bacs pour découvrir ce nouvel album (que nous avons eu la chance de découvrir en avant-première puisque sa sortie était à la base prévue en avril) !

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !