La 12e édition du PCMMO: entre Algérie, Maghreb et Moyen-Orient

D’ici le 25 avril prochain, jusqu’au 14 mai, sera lancée la 12ème édition du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient (PCMMO).

Créé en 2006 à Saint-Denis (93), le PCMMO-Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient est un festival cinématographique international ancré dans le paysage culturel d’Île-de-France. Plusieurs rendez-vous culturels sont organisés pendant la durée du festival : avant-premières évènement, séances spéciales avec des jeunes et les femmes des quartiers, rencontres littéraires, tables rondes professionnelles, concerts, ateliers ciné-philo, etc. Le PCMMO se distingue aussi par la variété de ses lieux de diffusion. Ainsi, à l’occasion de l’édition 2017, 50 films sont à découvrir afin de prendre le pouls du cinéma de la région, mêlant fictions et documentaires, grands succès populaires, avant-premières et découvertes d’inédits.

Pour cette nouvelle édition, la marraine de l’évenement sera Hiam Abbas, actrice de carrière internationale et réalisatrice d’un premier long-métrage, Héritage (2011). Elle présentera ce dernier (29/04 à 18h) ainsi que 3 autres films issus de sa filmographie: À mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana, montré en avant-première lors de la soirée d’ouverture du festival (25/04, 20h) ; Corps étranger, le troisième film encore inédit de la réalisatrice tunisienne Raja Amari (29/04, 21h et le 02/05 à 20h à l’IMA), le court métrage Clichés de Nadine Naous (lors de la table-ronde Femmes & cinéma le 27/04).

Cette célébration du cinéma du Maghreb et du Moyen-Orient présentera un focus particulier sur la vitalité de la création cinématographique algérienne. Cette thématique s’illustrera par:

  • des films de fiction comme Maintenant ils peuvent venir, de Salem Brahimi, présenté en avant première le 11 mai, à l’Espace 1789, et avec la présence du réalisateur ;

  • des documentaires inédits dont les projections compteront également la présence des réalisations, comme Tes cheveux démélés cachent une guerre de sept ans de Fatima Sissani (26/04 – L’Écran), Atlal de Djamel Kerkar (9/05 – Louxor), Le Fils étranger de Abdallah Badis (12/05 – L’Etoile);

  • des films patrimoines & reprises comme Mascarades de Lyes Salem (13/05 – l’Embarcadère, Aubervilliers) ; Timgad de Fabrice Benchaouche (26/04 – L’Écran) ; etc.

En plus de tous ces films, le PCMMO prévoit d’autres projections ainsi que surprises, comme des concerts, une table ronde sur les femmes et le cinéma, et des projections rencontre destinées au jeune public.

Plus d'information sur la programmation

De 25 avril au 14 mai 2017

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !