Hammam disco : détente, vapeurs et gros son aux Nuits Sonores

Alors que Nuit Sonores Lyon approche à grands pas, on a découvert dans le programme Extra! du festival un événement qui nous a intrigués : le Hammam Disco.

Siroter un thé à la menthe dans la chaleur confortable d’un hammam en écoutant de la musique électronique n’arrive pas tous les jours, alors on est allés rencontrer les organisateurs de cet événement un petit peu particulier, l’association Sidi&Co.

Vendredi 6 mai : 2 sessions de 50 personnes

• 13h00 – 16h00
• 16h30 – 19h30

C’est quoi Sidi&co, l’idée et les gens derrière ?

Sidi&co est une association culturelle créée par 5 copains. L’association est basée à Lyon, mais a vocation à s’exporter. Diplômés en gestion de projets culturels, communication et en graphisme, nous nous sommes retrouvés autour de l’envie d’organiser des sortes de microdépaysements en milieu urbain : des événements musicaux atypiques qui mélangent les genres et les cultures, où peuvent se retrouver des publics variés.

Visuels_KKBB_-03
Et Hammam Disco, le concept ? Désintoxiquer les participants des Nuits Sonores pour mieux les faire repartir ?

Notre envie pour cet évènement était de faire découvrir voire redécouvrir le hammam, un rituel important de la culture orientale, au public lyonnais, en l’associant à une pratique plus familière : danser 5 jours par an non-stop au rythme des Nuits Sonores, festival de musiques électroniques qui fête cette année sa 14e édition. Nous avons donc cherché à inviter des DJs aux inspirations orientales dont la musique se fonderait dans l’atmosphère vaporeuse du hammam. Leurs sets seront retransmis dans la partie bains du lieu, pour une expérience sensorielle et musicale unique.

Notre envie avec le Hammam Disco est aussi de rompre avec un rapport frontal DJ/public trop récurrent : on propose de danser bien sûr, mais aussi de pouvoir se détendre, discuter et tout simplement prendre un moment pour boire un thé ou manger une pâtisserie.Visuels_KKBB_-04

L’idée était là. Le vrai défi a ensuite été de trouver un hammam prêt à accueillir un événement musical sans afficher un tarif trop élevé, car cette pratique tend à devenir en Europe un loisir de luxe, plutôt qu’un moment de convivialité accessible à tous. Si nous avons pu le relever, c’est grâce à une campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank. Celle-ci est par ailleurs toujours en cours.


Tu nous présentes les invités de la cure détox ?

Nous avions découvert les Sheitan Brothers, un duo lyonnais aux Nuits Sonores Tanger. Chineurs de pépites musicales à travers le monde, ils incluent dans leurs sets autant de disco brésilienne que de musique traditionnelle arabe, dans une ligne toujours funky.

Découvrez Bled du Futur, le mix des Sheitan Brothers pour ONORIENT.

Mehmet Aslan pour sa part, est un DJ Suisse-turc qui qualifie sa musique de “hammam house” : des remix de musique folklorique turque associée à des rythmes de basse soutenus ont fait sa notoriété et se placent dans la vague d’autres, très grands du genre, notamment Acid Arab.

Pour l’anecdote, on rêvait d’inviter Mehmet Aslan depuis les débuts du projet Hammam Disco. Quand les Nuits Sonores nous ont acceptés en Extra!, ce sont eux-mêmes qui nous ont proposé de le solliciter. Là on a su qu’on avait tapé dans le mille !

Lire aussi : [long format] À la découverte de Nuits Sonores Tanger

Qu’est-ce qui a plus aux organisateurs de Nuits Sonores dans le projet tu penses ?

Avec le Hammam Disco, on propose un évènement d’un genre nouveau qui met en valeur un endroit méconnu du public lyonnais tout en étant convivial et décalé. Je crois que c’est ce que recherchent les Nuits Sonores avec le programme Extra! En plus, la programmation de Nuits Sonores  est aussi tournée vers l’étranger avec des focus sur l’Orient, l’Asie, etc..


C’est quand le prochain rendez-vous pour Sidi&co ? Un Hammam Disco à Tanger ?

Notre première envie est bien sûr de reproduire l’expérience Hammam Disco ailleurs. Nous pensons déjà à plusieurs villes, Marseille en tête ! Mais nous avons aussi au sein de l’équipe la volonté de ne pas nous enfermer dans ce concept, et pensons en parallèle à l’organisation d’autres évènements tout aussi atypiques et multiculturels.  On pense au Brésil, à l’Afrique, la Chine par exemple…

Pour ce qui est de Tanger, nous avons déjà des idées en tête, mais il va falloir être patient avant d’en savoir plus. Suspense, suspense !Visuels_KKBB_-02

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !