Hafida Zizi, la nouvelle Chaïbia du Maroc ?

Née en 1976 à Aghbala, dans la région de Béni Mellal, Hafida Zizi est une artiste peintre d’origine berbère d’Ait Hdidou d’Imilchil.

Autodidacte, Hafida Zizi  a commencé à peindre dès son plus jeune âge. Depuis que sa mère l’a initié au tissage, elle se découvre une passion pour les couleurs à travers la teinture de laine. Avec le temps, cette passion va s’épanouir.

L’artiste nous explique que sa peinture est inspirée par le travail de la défunte Chaïbia Talal, notamment dans son usage des couleurs. En parallèle, certaines personnes reconnaissent dans son travail artistique l’influence des deux peintres Fatima Hassan et Fatna Gbouri.

Credit photo - Hafida Zizi

Credit photo – Hafida Zizi

Après la mort de sa mère, Hafida Zizi se réfugie dans son art. Elle passe plusieurs heures à dessiner et à peindre. Principalement encouragée  par son frère, ancien élève de l’école des Beaux-arts de Casablanca, elle commence à peindre réellement à l’âge de 28 ans. En plus de ce frère peintre, Hafida Zizi est issue d’une famille d’artistes : elle a deux frères calligraphes, une sœur peintre et son fils souhaite également poursuivre un parcours artistique.

Pour dévoiler son travail pour la première fois, Hafida Zizi a décidé de tenir sa première exposition individuelle en 2011 dans son village d’origine : Imilchil. Elle exposera ensuite à Casablanca et Marrakech. Ces débuts prometteurs encouragent l’artiste à persévérer.

Hafida Zizi est à présent  installée à Marrakech et est devenue membre de l’association Atelier de Marrakech (Marsam) en 2015. Le siège de cette association est une belle fontaine historique transformée en galerie : la galerie Arcades, où Hafida Zizi peut exposer avec d’autres artistes en permanence.

Credit photo - Hafida Zizi

Credit photo – Hafida Zizi

Heureuse de travailler au sein d’un joyau historique inspirant (la fontaine ou Skayyat Lalla Aouda), Hafida Zizi est contente de pouvoir rencontrer son public au quotidien. Grâce à l’association Atelier de Marrakech, et en partenariat avec l’association Avicenne Pôle Europe, ses œuvres ont été expatriées pour être exposées dans le cadre d’un festival international de la calligraphie, tenu en octobre 2015, en France. Influencée par sa culture amazighe, Hafida Zizi a choisi de créer des œuvres en calligraphie tifinagh spécialement pour cette occasion .

Grâce à son épanouissement artistique, Hafida Zizi continue ainsi à célébrer les femmes par la vivacité colorée de ses tableaux.

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !