Festival Gnaoua d’Essaouira : Carnaval gnaoui fi dachra !

Le coup d’envoi de la 16e édition du festival Gnaoua et musique du Monde d’Essaouira vient d’être donné par la traditionnelle parade des troupes et maâlems participants à ce mawssem contemporain, rendez-vous incontesté des mélomanes des quatre coins du monde.

Une parade gnawia mais pas que. Les Issaouias et les Hmadchas étaient aussi de la partie avec leurs bendirs, leurs mizmars et leurs tenues toutes aussi belles les unes que les autres.

De Bab El Doukala jusqu’à la place Moulay Hassan, des milliers de festivaliers ont eu la chance de découvrir des sons, des rythmes transcendants et un univers mystique et authentique fait de Ganga et de Karkabou, de chants et de danses. Un arc-en-ciel de couleurs, représentant les sept confréries Gnaoua, a égayé la rue principale de la médina de l’ancienne Mogador.

Français, Anglais, Russes, Allemands, Tunisiens, Algériens, Brésiliens, Marocains… un public éclectique et multi-ethnique est présent à Essaouira. Un public d’initiés, de passionnés et de personnes avides de nouvelles découvertes et de nouvelles rencontres :  » C’est notre première fois au festival Gnaoua d’Essaouira. On vient d’arriver de Bretagne et on est déjà conquis par l’ambiance qui règne ici  » nous disait Naelle, accompagnée par son papa.  » On se croirait presque à la parade de l’interceltique de Lorient, sauf que l’énergie que dégagent les Gnaouas est totalement différente. Ici, c’est le nouveau WoodStock  » surenchérit Laurant, lui qui a vécu le WoodStock en 1969.

Le festival Gnanoua et musique du Monde n’arrête pas de grandir et de conquérir encore plus le coeur des amateurs du bruit qui pense. Une riche programmation nous est concoctée et beaucoup de voyages insolites ne sont promis. Restez donc connectés, des surprises nous attendent tout au long de ce week-end.

Photos : gnaoualive

Je souhaite recevoir

les articles ONORIENT par e-mail !

Vous voyez, c'était rapide ! On vous envoie un e-mail bientôt !

Laisser un commentaire