Onorientour

Beit Waraq, maison en papier nomade

D’une manière générale, la philosophie de l’espace repose sur l’idée d’aller chercher les gens pour les ramener à l’art, au lieu d’attendre que l’inverse se produise. La maison en papier se transporte ainsi au gré du vent, pour attirer non initiés, enfants, amateurs et sceptiques.

Aziza, la nouvelle diva tarab pop

À la fois Fairuz, Oum Khelthoum et Sabah, avec une touche de Freddie Mercury, Michael Jackson et Dalida ; Aziza s’inspire de toutes ces icônes de la musique pour composer et coucher ses pensées en musique.

Zeid Hamdan, dénicheur de talents

Dans les coulisses des carrières musicales les plus prometteuses, Zeid Hamdan fait partie de ces rares avant-gardistes qui ont initié la scène musicale alternative du Liban et d’ailleurs. Yasmin Hamdan, Meryem Saleh ou encore Maii Waleed font partie de la liste de ses protégées qui ont à leur tour su voler de leurs propres ailes.

Mohamad Khayata, étincelle syrienne

Tenir en équilibre sur un fil tendu est la métaphore qui décrit le mieux le quotidien des syriens au Liban et ailleurs. Mohamed Khayata puise dans ce thème pour son exposition solo « Walking on thread ».

Le cinéma égyptien, à la recherche de la gloire perdue

Le cinéma égyptien a longtemps été le vecteur d'une identité arabe. Du Maghreb au Machrek, des noms comme Aziza Amir, Fatma Rochdi, Leila Mourad se répétaient sur toutes les lèvres. Après la réussite du modèle du star system et des comédies musicales qui ont façonné l'imaginaire de plusieurs générations, quelles sont les mutations de ce trésors national ?