Arts

Ici, nous vous parlons de tout ce qui tourne autour des expositions (sculpture, photographie, peinture) ou encore tout ce qui a trait au théâtre ou même aux arts urbains, tel que le street art et autres.

Hani Abbass, portrait d’un caricaturiste qui n’a pas peur des lignes.

Le soldat et la rose, l’oppression face à un désir de liberté qui se transforme en rébellion. D’un tracé de crayon, d’un mouvement de gomme, Hani A. couche ses aspirations démocratiques sur une feuille blanche, sur une planche ou sur son propre corps, car peu importe le support, c’est sa révolte qui s’exprime.

Le Pèlerinage en décalage à Paris

Pèlerinage en décalage est une promesse d’art et de voyage. Financé sur Kiss Kiss Bank Bank, le festival aura lieu les 24 et 25 mai prochains. A la Bellevilloise, un lieu symbole de l’art innovant et brut, de rencontres, et d’expressions culturelles.

L’orientalisme déchu de Lalla Essaydi

Au-delà de la symbolique et des messages portés par ces œuvres, les photographies de Lalla Essaydi sont avant tout d’une beauté esthétique. A travers celle-ci, l’artiste porte les critiques de deux univers, des fantasmes de l’Occident à la remise en question de l’identité féminine en Orient.

Lab 619. De l’art de démocratiser la bande-dessinée

619 ne dépend d’aucune maison d’édition, et est publié à compte d’auteur afin de garder sa liberté de création. Le collectif se désintéresse de l’aspect pécuniaire de son projet. L’argent ? Très peu pour eux. Ce qu’ils veulent ? Promouvoir le 9ème art en Tunisie.

Photo. Yann Renoult raconte les pêcheurs de Gaza

Yann Renoult a choisi de nous raconter Gaza à travers quelques clichés accompagnés de petites légendes explicatives. Deux thèmes sont abordés dans l’exposition : les pêcheurs de Gaza et leur difficulté à exercer du fait du blocus maritime, mais aussi les Palestiniens issus de l’exode de 1948, à travers quelques portraits et histoires personnelles des habitants de Gezret Fadel.